Brioche Buchty et balade autrichienne à Vienne

La brioche Buchty, appelée également Buchteln en Autriche, Rohrnudeln en Bavière ou encore Wuchteln en Allemagne, est très populaire. Gourmandise de pâte levée réalisée sans beurre, elle est légère et moelleuse en plus d'être facile à réaliser. Cette recette est l'occasion de parler ici de la ville de Vienne et partager les souvenirs d'un séjour délicieux en Autriche ...

La brioche Buchty, une spécialité viennoise...

La brioche Buchty est très appréciée pour sa texture légère, moelleuse et filante. Sans beurre, cette pâte levée est réalisée à partir de crème fraîche (ou de mascarpone comme dans ma version plus bas). Légèrement dorée, elle se présente sous la forme d'une brioche composée de boules accolées. On la couvre parfois d'un voile de sucre glace et on l'accompagne d'un sauce chaude crémeuse à la vanille (de type crème anglaise ou sabayon). Servie chaude ou tiède (mais c'est bon froid aussi), elle peut être également fourrée avec de la confiture (traditionnellement de prune ou d'abricot)...

Si elle existe sous divers noms dans de nombreux pays (Slovénie, Bosnie, Hongrie...), la brioche Buchty est néanmoins considérée comme un classique de la gastronomie autrichienne. On trouve ses origines en Bohème. Par son histoire, la cuisine autrichienne a bénéficié de nombreuses influences parmi lesquelles figurent la cuisine bohémienne et c'est à elle que l'on doit la brioche buchty. La Bohème, province située en République Tchèque, borde l'Autriche. A l'époque de l'Empire, les migrations au sein d'un même territoire dirigé par les Habsbourg étaient facilitées et elles ont contribué à l'introduction d'influences de cuisines " voisines " dans les traditions gastronomiques autrichiennes. Personnels de maison, employés de restauration... originaires de Bohème ou de Moravie ont ainsi apporté certains de leurs plats traditionnels. Aujourd'hui, on peut déguster dans les cafés viennois des brioches Buchty. Celle du Café Hawelka est particulièrement réputée.

Cette brioche (en tchèque české buchty) est plus couramment connu sous le terme Buchty . Vous pourrez trouver également régulièrement orthographié Butchy, une erreur d'écriture devenue un usage pour la désigner.

Vienne, cité de gourmandise et de culture

Certes notre séjour date un peu (2019), mais je n'ai jamais eu l'occasion de vous parler de ces 4 jours passés à Vienne. La recette publiée aujourd'hui m'en offre l'occasion. Je vous livre donc ce que j'y ai aimé et découvert.

Il y a un terme allemand qui n'a pas d'équivalent en françait : Gemütlichkeit. On peut tenter de le décrire comme étant " une atmosphère et un environnement chaleureux qui procure une impression de bien-être " (Wikipédia). Un concept que l'on peut rapprocher du Hygge danois... C'est cette impression de cocon, d'un espace de calme, doux et bienveillant à la fois que l'on ressent lorsqu'on est à Vienne.

La gourmandise

On ne peut pas évoquer Vienne sans parler des Cafés, ils sont des emblèmes de l'art de vivre autrichien. Ils charment par leur élégance, leurs offres de gourmandises ainsi que par leur tradition un peu surannée et hors du temps. On s'y prélasse au chaud et au calme (relatif en fonction de la célébrité du lieu et du moment de la journée), en sirotant une délicieuse boisson chaude et une pâtisserie.

On peut donc y goûter des créations de chaque établissement ou/et des gourmandises autrichiennes plus traditionnelles ( Sachertorte (gâteau au chocolat fourré à la confiture d'abricot), Strudel (gâteau roulé fait de pâte et garni de fruits secs et de fruits cuits (pomme) ou encore de fromage blanc)...) mais aussi de délicieuses boissons chaudes comme le traditionnel chocolat ou café viennois, des latté, thés et infusions divers... On peut aussi opter pour un Glühwein (vin chaud aux épices dont l'offre est là aussi variée) ou encore un Spritzer. Ce dernier est une boisson très prisée que l'on peut également apprécié dans les bars branchés, rooftops...il s'agit d'un mélange de vin et d'eau gazeuse. Weiß Gespritzt pour celui à base de vin blanc, Roter Gespritzt pour la version avec du vin rouge ou encore Kaiserspritzer pour une boisson composée de vin blanc, d'eau gazeuse et de sirop de fleur de sureau, c'est une boisson désaltérante et douce.

Les pains et viennoiseries sont également exceptionnels de part leur diversité et la qualité de ceux-ci. En boulangerie, au marché ou au restaurant, ils sont généralement faits maison et délicieux.

La restauration à Vienne se compose de restaurants et d'auberges (appelées Heuringen). En fonction de la gamme et de l'offre de l'établissement de restauration, on y découvre des menus gastronomiques ou des plats typiques tels que les Schnitzel (escalope de veau panée), les Spätzle (pâtes aux oeufs accompagnées de sauce)... A noter que pour déjeuner, les cafés proposent également des plats salés de type brasserie.

Les musées viennois

Histoire, musique, sculpture, peinture... Les musées sont nombreux à Vienne, au point qu'il est difficile de se limiter si comme moi, on n'y séjourne que quelques jours. Des artistes majeurs de l'histoire de la peinture sont originaires de la ville. Des musées leur consacrent des expositions régulièrement ou exposent certaines de leurs œuvres dans leurs expositions permanentes. On peut citer Klimt, Schiele parmi les plus connus mais aussi Moser, Kokoschka et bien d'autres. Parmi ces musées, mes incontournables ont été : le Palais du Belvédère, le Musée Léopold, le Musée de l'histoire de l'art et le MUMOK (musée d'art moderne)...

La musique

Vienne évoque la musique, Vienne est la musique ! Rues, monuments, statues, vitrines et boutiques, la ville entière fait référence à la musique.

La ville fut celle de Mozart, de Beethoven, de Johann et Josef Strauss, de Haydn et de tant d'autres. On y trouve aussi l'un des plus prestigieux, des plus grands et des plus bels opéras du monde. Il s'y produit les plus grands interprètes et danseurs classiques. Une visite a ne pas rater *!

Si vous souhaitez profiter de votre séjour pour assister à des concerts, les occasions ne manqueront pas **!

L'architecture, les quartiers

L'architecture de la ville est magnifique et remarquable par ses nombreux palais et bâtiments monumentaux ! Ville de résidence principale de Sissi et François Ferdinand, de nombreux sites situés dans le cœur historique sont liés au couple, à l'histoire et à la dynastie des Habsbourg. Calèches, palais, parcs et statues évoquent le romantisme...

Vienne n'est pas seulement une ville dont l'intérêt architectural est un témoignage du passé impérial. C'est une ville où l'on peut apprécier également des monuments plus modernes, certains quartiers populaires et plus avant gardistes méritent aussi une visite. Un petit tour dans le quartier du MUMOK (musée d'art moderne) ou encore sur les rives du Danube est très agréable et offre une autre vision de la ville.

En pratique

  • Partir à Vienne en hiver (janvier), c'est peut être découvrir la ville sous de la neige, mieux vaut être couvert et équipé... Il faut admettre que ça ajoute beaucoup de charme à la destination.
  • Pour se loger à Vienne lors d'un séjour touristique, vous avez plein de possibilités : hôtels, meublés... Nous avons choisi la version hébergement meublé proche de la ligne de tramway.
  • Pour rejoindre la ville en transports en commun depuis l'aéroport qui est situé à environ 20 km, il existe un City Airport Train, des trains intercités et des bus. Bien sûr, les coûts diffèrent en fonction de chaque mode de transport et les temps d'attente comme d'acheminement aussi. Il vous faudra choisir votre mode de transport également selon l'heure d'arrivée ou de départ de votre vol...
  • Se déplacer au centre de Vienne est plutôt simple, les lignes de transports en commun (bus et tram) sont nombreuses et desservent bien la ville. Si vous aimez marcher, il est possible de se déplacer à pied, les points d'intérêt sont proches les uns des autres dans le centre historique et recentrés. Si vous envisagez de découvrir des sites extérieurs (Château de Schönbrunn, vignobles...) le plus simple est la location de véhicule.
  • Pour visiter, découvrir... Si vous avez choisir de partir en week-end, sachez que le jour de congé est le dimanche, ne prévoyez pas de shopping ce jour-là (y compris les boutiques de souvenirs). Certains musées sont quant à eux fermés le lundi. Par ailleurs, ne soyez pas surpris et soyez prêts, car pour accéder à certains cafés réputés à certaines heures ou certains jours, il vous faudra peut-être faire la queue et vous serez placés.
  • Avec plus d'une centaine de stands, le Naschmarkt (le marché de Vienne) est un incontournable et un endroit ou vous pourrez trouver d'excellents produits et également déjeuner. Mon conseil, prévoyez un grand sac à dos. Un petit dernier conseil " pour la route " ? Ne ratez pas le marché aux puces du samedi matin qui se déroule également au Naschmarkt.

*Le bon plan : l'Opéra de Vienne propose d'assister au spectacle en achetant au guichet (quelques euros) sa place quelques heures avant la représentation. Ce ticket vous permettra aussi de visiter l'opéra qui est un lieu magnifique. Attention, ces places ne sont pas situées dans les meilleurs endroits et vous serez debout pendant la représentation mais pas d'inquiétude, la scène est très grande grande pour avoir une superbe vision, l'acoustique est exceptionnelle et vous aurez une sorte de rambarde équipée d'un écran de sous-titre pour vous accoudée et suivre la représentation. Un dernier conseil si l'expérience vous tente : arrivez au moins deux heures avant la représentation, armez-vous de patience et d'un bon bouquin !

**Veillez à réserver auparavant si vous voulez être sûr de pouvoir y assister. Avant notre séjour, nous avions réservé en ligne nos places pour un concert d'œuvres de Mozart et de Beethoven interprétées par un quatuor dans la petite église baroque Ste Anna, ce fut une pure merveille !

Pour préparer votre séjour :

L'Office de Tourisme de Vienne : https://www.wien.info/

Les transports en commun à Vienne : https://www.wienerlinien.at/

Le guide Un grand Week-end Vienne, aux éditions Hachette : https://www.instagram.com/ungrandweekend

Sources: Catherine Horel. Le mythe de la cuisine viennoise. Bulletin de l'Institut Pierre Renouvin, 2020. ⟨halshs-03090248⟩ , https://www.geschichtewiki.wien.gv.at/ , https://www.itinari.com/fr

Brioche Buchty au mascarpone

Brioche Buchty et balade autrichienne à Vienne

Par Chris Publié:

La pousse de cette brioche se fait en 2 temps. Cette recette est une base qui peut être déclinée, parfumée... Traditionnellement elle est servie chaude ou tiède mais peut aussi s'apprécier froide...

Ingrédients

Instructions

  1. Faire tiédir le lait pendant quelques secondes au four à micro-ondes. Dans le bol de votre robot, verser le lait tiède, le sucre et la levure émietté. Installer l'ustensile "feuille" de votre robot et mélanger à vitesse 1 pendant 3 minutes.
  2. Ajouter les oeufs, le mascarpone et la fleur d'oranger puis mélanger pendant 2 minutes (vitesse 1).
  3. Additionner la farine et le sel, utiliser l'outil "pétrin" pendant environ 8 minutes à vitesse 1.
  4. Verser la pâte dans un récipient et filmer. Laisser reposer pendant 2 heures minimum à température ambiante. La pâte doit doubler de volume.
  5. Verser la pâte sur un plan de travail fariné et dégazer en appuyant légèrement pour faire sortir l'air.
  6. Façonner des boules de 50 à 60 gr et les déposer en les espaçant de 5 à 8 mm dans un plat chemisé de papier cuisson.
  7. Couvrir le plat d'un torchon et laisser lever pendant 1 heure.
  8. Diluer un jaune d'œuf avec un peu de lait et badigeonner la surface de la brioche à l'aide d'un pinceau.
  9. Préchauffer le four à 150°. Enfourner pour 25 à 30 minutes de cuisson.

wallpaper-1019588
10 accessoires pour Air Fryer ou friteuse à air
wallpaper-1019588
Soupe détox – Recette multicuiseur
wallpaper-1019588
Minestrone d'hiver à la saucisse confite
wallpaper-1019588
Saute de porc aux nouilles chinoises sautees, pousses de soja et shiitake