Four à bois pizza : Quelle réglementation ?

Pouvoir fabriquer soi-même la pizza offre un avantage certain, car on peut choisir tous les ingrédients, sans restriction. Il est dit aussi que la pizza cuite au feu de bois est la meilleure au monde. Alors, imaginez ces deux critères réunis chez vous. Ce serait un réel plaisir pour toute la famille et un avantage pour les soirées entre amis. Mais l’installation du four à bois pizza est réglementée. En effet, ce dispositif risque de polluer l’environnement s’il ne respecte pas les normes d’installation. Que faut-il alors savoir sur le four à bois pizza ?

L’installation du four à bois pizza selon la loi

Que ce soit dans la maison d’un particulier ou dans un commerce, l’installation de four à bois pour pizza est autorisée, sous réserve des notes suivantes :

  • Premièrement, le système d’évacuation doit répondre à la norme NF DTU 24-1 imposée en février 2006. La fumée des produits de combustion ne doit donc pas s’éparpiller dans la pièce si c’est un restaurant ou une cuisine.
  • Deuxièmement, il faut avoir moins de 100 °C de température pour la surface des parois extérieures du four à bois. L’installation doit donc disposer d’un système d’isolation assez efficace pour maintenir cette norme. De plus, les parois ne doivent en aucun cas être accessibles au public.
  • Troisièmement, tous les matériaux combustibles doivent être placés à une distance minimum de 30 centimètres de chaque face du four. Ils ne doivent pas non plus être exposés au rayonnement thermique de ce dernier.
  • Quatrièmement, même avec une autorisation communale, l’installation d’un four à bois pizza doit nécessairement être faite par un professionnel. Cela garantit la sécurité et le respect des normes en vigueur.

Dans le même sujet : Comment fabriquer un four à pizza ?

Que dit la loi sur le bois en tant que combustible ?

Mis à part les critères d’installation du four à bois pizza, le combustible est également soumis à quelques réglementations, toujours en vue de garantir la bonne santé et la sécurité des utilisateurs et des consommateurs. Il est donc indispensable que le bois, ne soit contaminé par des organismes nuisibles, des substances en décomposition ou encore des micro-organismes pathogènes. Cette règle inclut également toutes les matières premières et substances utilisées dans la préparation des pizzas.

Mis à part cela, il est strictement interdit de se servir d’un bois ayant déjà subi un traitement quelconque, un vernissage ou qui a été peint. L’odeur lors de la combustion risque non seulement de gâcher la saveur de la pizza, mais aussi de nuire à la santé du consommateur. Le respect de ces règles garantit le respect de l’écologie et la neutralité en carbone.

En alternative avec le bois, il est aussi possible de se servir d’autres sous-produits provenant de l’élagage ou de la transformation du bois. On peut par exemple citer les chutes, les copeaux ou encore la sciure.

Concernant la réserve de combustible, la loi stipule que la quantité de bois disponible dans un lieu de restauration doit correspondre uniquement à la quantité totale de la consommation quotidienne. Un excès peut être suivi d’une amende voire pire, de la fermeture du commerce.


wallpaper-1019588
Patates douces à l'ail & à la coriandre
wallpaper-1019588
Gateau aux pommes et epices douces d'apres cyril lignac
wallpaper-1019588
Soupe de potiron et carottes
wallpaper-1019588
Cocada