Confiture de cerise au Kirsch

Nos trois cerisiers ont donné énormément de fruits cette année et grâce aux deux terrifiants épouvantails  fabriqués par Cher & Tendre, les oiseaux nous ont pratiquement tout laissé. Après la réalisation de nombreux clafoutis, quelques pots de confiture s'imposaient en prévision de l'hiver. Utiliser du sucre gélifiant car la cerise ne contient pas de pectine et ajouter les noyaux lors de la cuisson pour obtenir une saveur vraiment délicieuse. 

Confiture de cerise au KirschPour 4 pots1,5  kg de cerises dénoyautées1 kg de sucre gélifiant1 sachet de sucre vanillé1 bonne cs de KirschConfiture de cerise au KirschDans un cul de poule, verser les cerises dénoyautées (réserver les noyaux) les sucres puis laisser macérer au frais, une nuit. Les cerises vont rendre leur jus. Le lendemain, verser le contenu du cul de poule dans une marmite bien large. Confiture de cerise au KirschEmprisonner les noyaux dans une étamine, nouer avec de la ficelle et accrocher ce mini baluchon à la poignée de la marmite pour ne pas le perdre. Porter à ébullition, remuer régulièrement et lorsque la confiture atteint 105°, vérifier la nappe en versant un peu de confiture sur une assiette sortant du congélateur. Si elle se gélifie, la confiture est prête. Ajouter le Kirsch, ôter les noyaux et mettre en pot. Visser le couvercle et retourner aussitôt jusqu'à complet refroidissement.Confiture de cerise au Kirsch

wallpaper-1019588
Gratin de pâtes aux aubergines
wallpaper-1019588
Salade Orlando
wallpaper-1019588
Mes recettes deviennent les vôtres
wallpaper-1019588
Salade de courgettes, burrata et framboise