Arizona, destination parfaite pour une road trip

Je peux désormais dire que l’Arizona est une destination parfaite pour un road trip épique entre copines! Mais ce ne fut pas toujours mon opinion. Les images de golfeurs, de désert aride et de femmes bien manucurées que je voyais dans les magazines m’avaient peu motivée à visiter l’Arizona avant 2018.  J’avais tort. L’Arizona va bien au-delà du golf et des spas!  Ses habitants profitent de 300 jours d’ensoleillement par année, un peuple gentil, heureux, bronzé et bien relax.  Suite à ce séjour, je dois admettre que j’aurais envie d’y passer quelques mois par année, moi aussi, mais bien avant mes vieux jours!

Pour vous mettre en contexte, j’ai eu l’immense privilège, chose rare pour une entrepreneure et maman de deux enfants, de vivre un road trip épique et magique entre copines en Arizona. Visit Arizona, le bureau de tourisme de l’état nous a invité à explorer ses trésors, caméra, GPS et calepin à la main. Plus de souvenirs formidables et de paysages époustouflants au km que j’eût jamais pu imaginer. Quelle chance j’ai eu de pouvoir fouler à mon rythme certains des plus beaux sentiers de ma vie et brûler le bitume sur des routes épiques aux paysages hors dimensions. Un road trip à la Thelma & Louise mais sans fin tragique et sans… Brad Pitt (heureusement pour chéri!).

La vidéo vous donnera une belle dose d’inspiration couleur ocre et soleil. Une injection de vitamines en plein cœur de l’hiver. Le reste de mes notes sont plutôt ici si l’envie vous prends, vous aussi, d’aller jouer au road runner en Arizona. Prendre l’air, cheveux au vent, enfiler vos bottes de randonnées et brûler les kilomètres pour aérer votre esprit, expirer le stress et inspirer lumière et liberté.

Soyons clair, à moins que vous ayez plusieurs mois devant vous, lorsque je parle de road trip en Arizona, je parle plutôt de prendre l’avion pour profiter du road trip! L’Arizona est tout de même à plus de 4000km de Montréal. Excellente nouvelle, Air Canada Rouge propose désormais plusieurs vols directs par semaine de YUL à PHX (Phoenix) ce qui vous permet de sauver de précieuses heures vers vos vacances!

Phoenix

Une fois à Phoenix, profitez-en pour vous délier les jambes et visiter le Desert Botanical Gardens, un jardin botanique où vous pourrez errer librement entre les cactus et les expositions temporaires. Dépaysant à souhait et très zen. Attention par contre, l’endroit est au beau milieu du… désert… alors il peut y faire très chaud.

Mon café favori à Phoenix

Si comme moi vous êtes amateur de café et que vous dormez mal en avion, profitez de la ville pour aller à une des adresses de Cartel Coffee Lab, mon café favori en ville.

Sinon, Phoenix, à prime abord, pourra vous sembler un peu froide mais il vous suffira de gratter un peu pour découvrir la belle déjantée et ses atouts. Je vous recommande Roosevelt Row, un circuit de murales qui parcourt ruelles, conteneurs et adresses bien courues par les étudiants de la Arizona State University (ASU).

Allez aussi prendre un verre au Melinda’s Alley Speakeasy (50 East Adams Street), plutôt difficile à trouver, par une porte de ruelle quasi douteuse mais qui mène à un univers où musique, machines à boule et gens cool de Phoenix se rencontrent, soir après soir. La région offre d’ailleurs plusieurs autres belles adresses mystérieuses du même type que je vous laisse le soin de découvrir par vous-même! Parce qu’un speakeasy facile à trouver n’est pas … un speakeasy!

Scottsdale

Scottsdale est une très belle ville pour le shopping. On adore ses friperies de luxe, où on déniche des trésors inespérés que les vacancières aisées laissent derrière. Chance ultime, nous étions à Scottsdale juste à temps pour le festival Canal Convergence ayant lieu en novembre chaque année, qui offre des expériences lumineuses et interactives le long du canal. Les hôtels de type resort luxueux avec spa et golf sont nombreux mais nous avons plutôt testé le très joli et coloré Saguaro Hotel . L’endroit était si sympathique avec sa piscine centrale, ceinturée de murs colorés, bougainvilliers et palmiers, qu’il fallut se forcer pour sortir un peu. Note bonus pour les Tacos Tuesdays, excellents et abordables, au restaurant de l’hôtel, la Señora.

Flagstaff

Je suis vraiment restée sur mon envie de trainer à Flagstaff, sur la Old Route 66, en route vers le Grand Canyon. Destination fort courue des résidents de Phoenix, Flagstaff a une vibe écolo, jeune (on y trouve un énorme campus de la University of Arizona) et sportive.  La gare est à voir, le café Macy’s, endroit de prédilection des résidents, sert de biens beaux petits déjeuners. Flagstaff offre une belle sélection de boutiques funky et outdoors, j’y aurais passé pas mal plus de temps à fouiner! Privilégiez un hôtel dans la ville si vous avez envie de prendre un verre entre copines. Coup de cœur pour la Mother road Brewing Company, sa terrasse conviviale et son choix de bières impressionnant. Si vous êtes amateurs de bières, encore mieux, Flagstaff a son propre rallye des brasseries, un passeport nommé le Brewery Trail.

Flagstaff. AZ

Grand Canyon

Il serait trop triste de visiter l’Arizona sans aller voir le Grand Canyon, qui est, après tout, considéré comme l’une des sept merveilles du monde! Pour le dodo, quelques options s’offrent à vous :

  • Camping dans le parc national, mais attention, il faut réserver très à l’avance.
  • Le Red Feather Lodge dans le village de Tusayan, bien qu’à l’extérieur du parc National, n’est qu’à un tout petit 10 minutes de voiture. Demandez une chambre rénovée, le tout est très confortable et propre.
  • Nous avons entendu de bonnes choses du nouveau site de glamping Under Canvas, mais vous serez à près de 30 minutes du Grand Canyon, ce qui, après une longue journée de randonnée, peut sembler un peu long. L’endroit toutefois semble fort charmant et parfait pour un road trip entre copines.
  • Si j’ai l’occasion de retourner au Grand Canyon, mon rêve serait de réserver une nuitée au Phantom Ranch qui se trouve tout en bas du Canyon, à près de 10 miles de randonnée (par la Angel Trail, sentier le plus long mais aussi le plus accessible et entretenu à l’année longue). Dormir au bas du Grand Canyon est une des seules façons (sécuritaires) de faire la randonnée jusqu’à tout en bas tout en vous donnant le temps et l’énergie pour remonter sur plus d’une journée. Encore là, il faut réserver des mois à l’avance.

Comptez deux à trois jours au Grand Canyon, à moins d’être fanatique de randonnée. On finit par se blaser, même de la 7ième merveille du monde et les options d’activités, outre randonnée, hélicoptère et vélo, sont plutôt minces.

Antelope, Bryce Canyon et Zion Valley

Nous n’avions pas le temps sur notre itinéraire de monter plus au nord à partir du Grand Canyon mais si vous pouvez vous le permettre, je suggérerais de continuer à monter vers le nord et d’ajouter des stops à votre itinéraire. Vous en aurez plein la vue et la route pour s’y rendre n’est pas bête non plus! J’ai passé au travers du parc national de Zion Valley il y a plus de 25 ans et je m’en souviens toujours comme un des endroits les plus magiques que j’ai visité dans ma vie!

Sedona. La flamboyante ésotérique

Sedona, c’est la belle ésotérique. Terre de feu. Terre des dieux. Terre des vortex et lieu d’une des plus belles randonnées de notre road trip. Il est à noter que j’ai eu un petit coup de cœur non pas spécifiquement pour la ville de Sedona mais pour ses sentiers, tous gratuits, facilement accessibles, la majorité avec toilettes et point d’eau au niveau du stationnement. Des paysages à vous en mettre plein la gueule, des options de randonnées courtes ou longues, sportives ou scéniques. Du gros bonheur. On y croise une multitude de gens heureux, qui viennent d’ailleurs mais qui semblent tous avoir choisi la région… avec raison! Un résident du coin nous a suggéré de passer chercher une carte au bureau de Pink Jeep Tours dans le centre de Sedona, ce serait une des meilleures cartes du coin pour ne rien manquer. Si vous avez peu de temps, réserver un ‘tour’ dans une de ces Jeep pourrait d’ailleurs être une bonne manière de profiter de Sedona tout en permettant une vue à 360 degrés sur sa nature généreuse.

Sedona, AZ

En été, on me dit que plusieurs gens hip de l’Arizona viennent se baigner, pique-niquer et profiter de la fraicheur sur les berges du Oak Creek, un endroit effectivement magique avec plusieurs endroits propices à la baignade ou à la flânerie. L’article trouvé ici  vous donne quelques indices pour trouver l’endroit, ce qui n’est pas évident à prime abord.

Par ailleurs, Sedona offre une panoplie d’options logement, des auberges charmantes aux hôtels grand luxe. J’aurais bien aimé y passer une nuit mais, hélas, nous étions attendus ailleurs. À la suggestion de Oliver, notre guide au Mother road Brewery à Flagstaff, nous avons tout de même profité du brunch à l’Auberge de Sedona, où je ne refuserais pas de prendre résidence. Charme, classe et zénitude sont au menu, en plus des tartines à l’avocat, pain doré aux agrumes de la région et d’excellents vins d’Arizona et d’ailleurs.

Jerome, AZ. La hippie hantée

Au moins cinq résidents d’Arizona nous ont suggéré un arrêt à Jerome, petit village bâti à flanc de colline adopté par les artistes et … les fantômes. Si c’était à refaire, nous aurions certainement passé une nuit au Jerome Grand Hotel qui fut jadis un hôpital, puis un asile avant de devenir un hôtel pour ceux qui n’ont pas froid dans le dos.

On pense que près de 9 000 personnes sont mortes au Jerome Grand Hotel au cours de son histoire antérieure alors qu’il était connu comme l’hôpital United Verde.

Des figures fantomatiques, des sons, des orbes de lumière inexpliqués et d’autres activités paranormales imprègneraient les corridors et chambres de cette Mecque des chasseurs de fantômes, que l’on rapporte comme l’un des endroits les plus hantés de l’Arizona. Pour ceux qui recherchent ce type d’aventures, le troisième étage est celui qu’on vous recommande.

Si comme nous vous préférez une aventure un peu plus douce, je vous recommande fortement le restaurant Haunted Hamburgers qui combine décor lugubre, atmosphère de fête, vue époustouflante et délicieux burgers, salades et autres items du style diner américain.

Anecdote cocasse, une partie de la vidéo que j’y ai filmée était inutilisable pour cause d’interférence digitale. Ça ne s’invente pas.

Arizona, destination parfaite pour une road trip La hippie hantée

Cave Creek Ranch, AZ. Le paradis

Si je dois un jour m’isoler pour me reposer les neurones, écrire un livre ou faire une retraite nature, je crois que je choisirai le Cave Creek Ranch. Situé aux portes des montagnes Chiricahua, à l’extrême sud-est de l’Arizona, près de la frontière du Nouveau-Mexique et du Mexique, cet endroit peu connu même des Arizoniens mérite amplement les cinq heures de route qu’il vous faudra parcourir pour vous y rendre, à partir de Phoenix. Nous sommes arrivés à cet endroit, sous un double arc-en-ciel, entourés de chevreuils, de javelinas (genre de cochon-sangliers du désert), de colibris, cardinaux et nombreuses autres espèces aviaires. Pour résumer, nous étions arrivés au paradis.

Arizona, destination parfaite pour une road tripCave Creek Ranch, après la randonnée

Chiricahua mountain

Bisbee

Bisbee fût bâtie sur le succès et la richesse de ses mines de cuivre et d’argent. Aujourd’hui, Bisbee célèbre son riche patrimoine historique et attire nombreux touristes qui, comme nous, tombent rapidement sous son charme indéniable. Cette ville minière est une enclave pour les artistes avec son charme excentrique et sa situation géographique pittoresque à flanc de montagne. Situé à environ 90 miles au sud-est de Tucson, et non loin de la frontière mexicaine, Bisbee est une ville parfaitement positionnée pour un arrêt d’une nuit, une soirée dans un saloon et quelques moments mémorables entre copines. Des vignobles aux combats légendaires à Tombstone, la région regorge d’histoires de cow-boy et de traditions du Far West. Si nous avions eu le temps, nous aurions sans doute choisi le Copper Queen Hotel en plein cœur du village, avec son piano électrique, ses photos antiques en noir & blanc et sa réception qui semble encore dater de 1902. Nous ne serions surprises si cet hôtel a lui aussi son lot de fantômes!

Bisbee la jolie

Arizona: Autres informations et liens utiles

Passe du National Parks Service

Comme l’état de l’Arizona compte 22 parcs et monuments du National Parks Service, il pourrait être à votre avantage de prendre une passe pour le véhicule, qui, au coût de 80$ vous donne accès à tous les parcs Nationaux américains pour l’année entière. En trois visites, votre passe sera rentabilisée!

Transport

L’aéroport de Phoenix offre des navettes pour vous amener aux comptoirs des grandes entreprises de location de voiture, le tout à moins de 5 minutes de l’aéroport.  Si vous prévoyez prendre en main votre véhicule en ville, le PHX Sky Train propose un transport gratuit vers la ligne de métro Valley au coin de la 44th et Washington Street. Le train opère 24 heures par jour et offre des départs tous les 3-5 minutes.

Quand visiter?

Les habitants aiment à dire que l’Arizona a une température parfaite dix mois par année et que vous êtes aussi bien de rester à l’air climatisé pour les deux autres. Je suggère de privilégier de visiter l’Arizona entre mi-septembre et fin avril, surtout si votre visite inclut les villes du sud de l’état (Phoenix, Tucson, Scottsdale). Flagstaff, Grand Canyon, les montagnes Chiricahua, Bisbee et Jerome étant en altitude, elles offrent un climat un peu plus confortable. Cela étant dit, en plein mois de novembre, réputé comme un mois plutôt calme, le sentier Angel Trail du Grand Canyon était tout de même assez occupé. Je ne pourrais m’imaginer la foule qu’on y croise en pleines vacances scolaires!

Alors? Ce road trip?

Si vous rêvez de grands espaces, que vous êtes prêts à prendre l’avion pour pouvoir profiter de routes et de sentiers extraordinaires, alors l’Arizona est pour vous. Nous sommes partis entre copines un peu stressées, heureuses dans nos boulots respectifs mais tout de même un peu étourdie par le quotidien, la vie, les petits ennuis. Cette interlude de douze jours a filée à toute allure. Je suis revenue le coeur rempli, couleur ocre et arc-en-ciel, bourrée de gratitude pour la vie, les copines, le rosé bien mérité après des kilomètres de sentiers. L’Arizona, c’est tellement mais tellement plus que le golf et c’est aussi tellement plus que le Grand Canyon. L’Arizona mérite d’être visitée au ralenti, par ses routes sinueuses longeant parc nationaux, rivières, désert et décors dignes des films du Far West. Il vous reste à choisir votre playlist et quelles copines inviter pour l’aventure!

Grand canyon

*Ce voyage a été rendu possible grâce à l’invitation et l’organisation de Visit Arizona qui ont facilité une partie de l’hébergement ainsi que nos vols et la voiture que nous avons retourné un peu plus sale qu’au départ (juste beaucoup de poussière du désert!). Merci pour ce séjour de presse des plus mémorables.


wallpaper-1019588
Pâte d'amande
wallpaper-1019588
Tarte sarrasin et rhubarbe
wallpaper-1019588
Entremets pêche blanche et chocolat Dulcey
wallpaper-1019588
Camembert farci
wallpaper-1019588
Pommes aux noix caramélisées
wallpaper-1019588
Les produits LUXEOL pour cheveux
wallpaper-1019588
Bundt Cake Choco #restezchezvous
wallpaper-1019588
cheesecake aux pommes et crumble lituanien