Le Cap Ferret du paradis à l'enfer, Sophie Juby aux Editions Vents Salés

Le Cap Ferret du paradis à l'enfer, Sophie Juby aux Editions Vents Salés

Je ne connais pas vraiment Sophie. Je l'ai rencontrée une première fois lors d'un dîner entre filles, il y a très très longtemps et plus récemment, samedi dernier, au Cap Ferret (of course!) lors d'une dédicace qu'elle faisait à la Maison de la Presse.

J'ai été happée par sa gentillesse et sa douceur. On sentait qu'elle était heureuse d'être là. Sophie reflète la simplicité.

Afin de mieux la découvrir, j'emprunte les mots d'une de mes amies Luciana : " Si elle était une couleur elle serait un bleu turquoise. Comme ces lieux de mer d'une beauté extraordinaire et ces cieux lumineux qu'elle décrit. Sophie Juby est une femme discrète, aux gestes doux et avec un timbre de voix profonde et inimitable. Sophie a deux grands amours: l'art culinaire et le Cap Ferret. (Que son mari, ses enfants et ses amis me pardonnent!!)."

Sophie est donc une blogueuse sur le Cap Ferret qui pour la première fois ose une écriture différente, celle du roman.

Lien vers son blog ci-dessous

La quatrième de couv : Marie ne rentrera pas à Paris. Elle s'installe au Cap Ferret pour une année de quasi solitude avec son fils unique. Caprice ou courage de femme libre, c'est selon. Marie, elle, se fiche du jugement des autres. Elle se cherche un avenir, loin du confort de la routine et d'un chemin tout tracé. Sa nouvelle vie commence en mode bohème, ne rien faire, profiter de la mer et de la nature. Elle se laisse porter par les rencontres et le destin. Nous suivons Marie, mois par mois, et découvrons ses spots préférés sur la presqu'île. Il lui faut quatre mois pour rebondir. Elle se jette dans l'aventure de la création d'entreprise en solo. Elle goûte à la liberté et retrouve toutes ses envies même celles d e plaire, d'aimer, de tomber amoureuse, de vivre tout simplement. Alors qu'elle pense avoir trouvé un subtil équilibre entre Paris et le Ferret, son mari et son amant, un accident vient remettre en question sa nouvelle vie.

Le Cap Ferret du paradis à l'enfer, Sophie Juby aux Editions Vents Salés

J'ai commencé à lire Le Cap Ferret du paradis à l'enfer alors que je venais de quitter la presqu'île après une semaine de séjour.

Et comme à chaque fois que j'en repars, je me sens orpheline. Alors, me plonger dans le roman de Sophie m'a permise de me sentir encore là-bas.

On sent l'attachement de l'auteure pour ce coin privilégié. Elle le connait par cœur et nous le décrit parfaitement, nous donnant l'eau à la bouche.

Je me suis laissée happer par l'histoire de Marie, qui a le courage de renoncer à une vie stable et équilibrée afin de répondre à ses envies de sérénité et calme.

J'ai vibré avec elle, respiré avec elle, marché, couru dans ses pas...J'ai eu envie parfois de la bousculer, de la prendre dans mes bras, de la secouer, de la cajoler.

Elle semblait totalement réelle et je l'entendais presque me raconter son histoire.

Vous l'aurez compris, j'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce premier roman.

Le seul bémol c'est que j'espère, (et je croise les doigts) que ce livre ne nous ramènera pas trop de touristes cet été Le Cap Ferret du paradis à l'enfer, Sophie Juby aux Editions Vents Salés tant le Cap Ferret y est décrit avec brio. Forcément cela va donner envie! Déjà que sort la suite des Petits Mouchoirs...

Bravo Sophie!

Lisez, c'est un ordre!


wallpaper-1019588
Tarte crumble aux pêches
wallpaper-1019588
Version vietnamienne – Aubergines au gingembre, cuites à la vapeur
wallpaper-1019588
Tarte tatin à ma façon { sans gluten, sans lait, sans oeufs }
wallpaper-1019588
Tarte au caramel & au chocolat pour Pâques
wallpaper-1019588
Fromage blanc aux cerises noires
wallpaper-1019588
Clafoutis aux courgettes, chèvre et bacon pour un plat d'été savoureux
wallpaper-1019588
Le Sana'Beach - 83 110 Sanary sur mer
wallpaper-1019588
Panna cotta aux cerises et amande