Brève de comptoir : Toro à Ermont

Brève de comptoir : Toro à ErmontAh les vacances, l’été, la chaleur…

On a parfois plus envie de passer du temps dans la piscine municipale que dans sa cuisine. Pourtant l’estomac n’est pas en vacances lui et il réclame. Il réclame de manger rapidement, mais sûrement.

Pour le faire taire, et pour nous faire plaisir surtout, nous nous sommes trouvées une petite adresse fort sympathique à Ermont. Cette adresse, c’est Toro, à ne pas confondre avec le feu El Toro dont nous vous avions parlé ici il y a un bail et qui a coulé bien profond suite à un changement de propriétaire. Et oui, tout le monde n’est pas fait pour la restauration. Bref.

Toro, il a fallu le trouver. Il faut dire qu’il navigue pour l’instant plus ou moins en dehors des radars du web. Pas vraiment de site ou de page facebook pour aller baver sur une carte avant d’y poser les pieds. Alors on y va un peu à l’aveugle, mais le bouche à oreille a déjà fonctionné et en dit du bien.

C’est tout petit, à quelques pas de la gare de Cernay, et c’est un juste mélange entre un bistro de viandes sans prétention et le fast-food. Le fast-good, on précise. On ne mange pas de semelle ici. Mais par contre, tu peux prendre du burger à emporter et si tu manges sur place, tu ne sacrifies pas toute ta soirée.

Côté déco, on a l’impression de s’installer chez un bucheron montagnard. Les tabourets, de grosses souches nichées dans de la fonte pèsent une tonne, et les tables ressemblent à d’énormes planches de bois brut. Plutôt sympa et chaleureux. Brève de comptoir : Toro à Ermont

A la carte, quelques classiques pour les entrées et salades, mais surtout de la viande. On vient ici pour ça. De la bonne, mais pour laquelle tu n’auras pas besoin de prendre un crédit sur dix ans. Côté bœuf, c’est entrecôte, rumsteack, tartare, bavette, côte, etc. Mais Toro fait aussi du poulet et de l’agneau en brochette ou en escalope, du veau… et quelques poissons pour les viandophobes.

Sans oublier les burgers, proposés en 6 recettes : le Classic, le Méditerranéen, le Bacon, le Eggs Burger, le Chèvre et le Savoyard (mon préféré). De beaux burgers servis avec frites maison et salade fraiche pour une dizaine d’euros selon la recette choisie. Brève de comptoir : Toro à ErmontBrève de comptoir : Toro à Ermont

Au niveau du service, ça envoie plutôt bien. Tu manges à ton rythme, ce n’est pas trop long. C’est aussi pour ça qu’on vient et revient : tu peux te faire plaisir avec les bons côtés du resto sans les inconvénients du genre addition qui fait pleurer et service qui dure trois plombes 😉

Enfin, les desserts sont simples, mais font leur job. Tu trouveras sur la carte un café gourmand, de la tatin, un fondant, des glaces… histoire de finir sur une note sucrée.

Donc tu as compris, si tu es de passage sur Ermont quand ton estomac crie famine, pense à faire un crochet par Toro. N’hésite pas à réserver car c’est souvent déjà bien rempli, même en pleine semaine !


Toro – The Grill House
55 rue de stalingrad
95120 Ermont
01.34.15.49.53


wallpaper-1019588
Cookies aux noix de pécan et au chocolat
wallpaper-1019588
Entremets pêche blanche et chocolat Dulcey
wallpaper-1019588
Tarte tatin à ma façon { sans gluten, sans lait, sans oeufs }
wallpaper-1019588
Pancakes à la banane
wallpaper-1019588
Tarte aux figues et chèvre
wallpaper-1019588
Mon gâteau d’anniversaire 2019
wallpaper-1019588
Ropfkueche aux Quetches, Brioche de Rosheim (Alsace)
wallpaper-1019588
Jus de raisin et citron