Retour en images sur les Rencontres de Cambremer 2017, THE festival des AOP/AOC

Retour en images sur les Rencontres de Cambremer 2017, THE festival des AOP/AOCL’autre soir, je me débouchais une belle bouteille de cidre…. Quand de belles images aux parfums de pomme et de fromage me sont revenues à l’esprit.

Et oui, fin avril, nous avons eu la chance de partir aux Rencontres de Cambremer, en Normandie, en immersion totale dans ce fameux festival dédié aux AOP/AOC.

On t’avait déjà parlé de ce délicieux festival ici, tu as vu passer quelques photos sur Facebook, Twitter et Insta, mais nous voulions t’en dire un peu plus et surtout partager avec toi quelques tranches de ces instants incroyablement gourmands que nous avons vécus. En espérant te donner envie pour l’année prochaine 😉

Et tout commença au Repos des Chineurs : une incroyable maison d’hôtes à Notre-Dame-D’Estrées…
En partant sur la Route du Cidre, non loin de Cambremer, nous avons débarqué à Notre-Dame-D’Estrées où s’étale le Repos des Chineurs. Cette maison d’hôtes, tenue d’une main de maître(sse) par Claudine Steffen, est un ancien relais de poste qui a été entièrement transformé par sa propriétaire. Le résultat est plutôt surprenant et a donné naissance à un lieu hybride, parfait mélange entre un petit hôtel, un salon de thé et…une brocante. Et oui, ici, tout est à vendre ! De la vaisselle fleurie qui parsème tables et murs, aux lampes qui nous accordent chaque soir une douce lumière, aux cadres, statuettes, bougies, coussins et autres bibelots plus ou moins d’époque. Sans oublier les fauteuils ou les meubles anglais… ou les nains de jardin ! Tu souhaites repartir avec une armoire ? Ce sera chose faite ici 😉

Infos pratiques :
Chemin de l’Église – D50
14340 Notre-Dame-D’Estrées
Tél. : 02 31 63 72 51
Mail : reposdeschineurs@aol.com

A partir de 75 euros la chambre double avec petit-déjeuner bio !Retour en images sur les Rencontres de Cambremer 2017, THE festival des AOP/AOCRetour en images sur les Rencontres de Cambremer 2017, THE festival des AOP/AOCRetour en images sur les Rencontres de Cambremer 2017, THE festival des AOP/AOC

A la découverte du terroir portugais…
Chaque année, les Rencontres de Cambremer mettent une région ou un pays à l’honneur. Pour cette 23e édition, c’est le Centre du Portugal qui était à l’honneur. Autre pays, mais même combat qu’en France. Au Portugal, les producteurs se battent aussi pour protéger les produits du terroir et leur savoir-faire. Quelle découverte ! Nous avons notamment fait la rencontre d’Ana Soeiro, Directrice de QUALIFICA, une association des producteurs de produits AOP et IGP portugais. Une femme adorable, passionnée et passionnante qui nous a donné l’envie de plier bagage, direction le Portugal ! Faute de pouvoir le faire, elle nous y a embarquées en mots et en images croustillantes. Nous avons pu découvrir le Queijo da Beira Baixa, un fromage cylindrique à pâte molle composé à partir de lait de brebis et/ou de lait de chèvre, le Serrada da Estrela AOP, un autre fromage au lait cru de brebis, l’huile d’olives de Beira AOP, l’or du Portugal…
Nous avons aussi pu déguster l’Ovos Moles de Aveiro IGP (comprenez œuf mou d’Aveiro), une confiserie d’origine monastique ancestrale, typique de la ville d’Aveiro, à base de jaune d’œuf frais sucré. A tester ! Elle ne te laissera pas de marbre ! (Cf : les trucs jaunes sur la photo ci-dessous 😉 )
Autant te dire que le Portugal a eu du succès ! Les producteurs présents sur le marché du Festival ont été dévalisés dès le samedi !Retour en images sur les Rencontres de Cambremer 2017, THE festival des AOP/AOC

Retour en Normandie avec des producteurs et éleveurs qui se battent pour défendre leur production…
Ahhh, la Normandie, terre du Camembert, du Livarot, du Neufchâtel et du Pont-L’Evêque. Bonne nouvelle pour les consommateurs : les fameux quatre fromages AOP Normands ont renforcé en 2007 leur cahier des charges respectif, qui fixe leurs modalités de production. Objectif : renouer de véritables liens entre le terroir et le produit fini. Mise en œuvre légale : 1er mai 2017. Et oui, les éleveurs ont eu 10 ans pour se mettre aux normes. Concrètement, ça donne quoi ? Ça nous donne des fromages conçus à partir de vraies vaches normandes. Et oui ! Avant la révision des différents cahiers des charges, aucun critère de race n’y apparaissait. Un fromage normand, réalisé avec du lait d’on ne sait où… ça la fiche mal quand même. Au-delà de sa dénomination, la vache normande est vraiment mieux adaptée à la vie à  l’herbe que d’autres races. Elle est reconnue pour donner un lait très propice à la production de fromages. Un lait plus riche en protéines que l’on dit « d’une excellente fromageabilité ». Ainsi, pour le Pont-l’Évêque et le Camembert de Normandie, le troupeau doit désormais compter au moins 50% de vaches normandes, 60% pour le Neufchâtel et 100% pour le Livarot. Objectif à terme : arriver à un taux de 100% pour chaque fromage 😉Retour en images sur les Rencontres de Cambremer 2017, THE festival des AOP/AOCRetour en images sur les Rencontres de Cambremer 2017, THE festival des AOP/AOC

Consommateurs, ouvrez les yeux !
Si les cahiers des charges se renforcent, certains grands industriels tentent de jouer avec les mots, et clairement se fichent de nous. A base de tournure floue sur leurs étiquettes, ils tentent d’usurper l’identité du vrai AOP Camembert de Normandie, celui à base de lait cru extrait de troupeau composé d’au moins 50% de vaches normandes (cahier des charges complet ici). Ainsi on a vu fleurir ces dernières années des Camemberts fabriqués en Normandie. Tu saisis la subtilité ? Le vrai : Camembert de Normandie AOP / L’usurpateur : Camembert fabriqué en Normandie…
Patrick Mercier, éleveur de vaches normandes dans sa Ferme du Champ Secret depuis plus de 30 ans, et producteur de Camembert de Normandie AOP bio, se bat avec d’autres éleveurs depuis des années pour que cesse cette tromperie. Si tu es en visite en Normandie, n’hésite pas à faire un crochet par sa ferme. Il sera ravi de te faire découvrir son savoir-faire et ses 120 ha de ferme 100% bio !
Et surtout, ouvre l’œil lorsque tu achètes ton fromage 😉

On n’oublie surtout pas le cidre !
La Normandie, c’est aussi le cidre. J’ai toujours été une passionnée de cidre, bien avant que ce breuvage ne tente de se faire une place officielle dans les bars et dans nos frigos, tout au long de l’année. Autant te dire qu’aux Rencontres de Cambremer, j’ai été servie…
J’ai particulièrement été marquée par la visite du Manoir de Grandouet, une exploitation installée à 2 kilomètres de Cambremer, dédiée aux AOC de la pomme et du lait.  Ici, la production demeure fidèle aux traditions. On se transmet le savoir-faire depuis trois générations ! 28 hectares de vergers entourent l’exploitation. Ces vergers sont composés d’une vingtaine de variétés de pommes, utilisées exclusivement pour l’élaboration de produits cidricoles, principalement Cidre AOP Pays d’Auge, Pommeau AOC de Normandie et Calvados AOC Pays d’Auge. Tous les produits sont élaborés et vieillis dans les caves du Manoir.
En parallèle, 80 vaches laitières pâturent sous les pommiers. Le lait qu’elles produisent est transformé par la fromagerie du Domaine de Saint Loup en Camembert AOC de Normandie au lait cru. A noter : le cidre du Manoir de Grandouet, cuvée 2015, a été primé lors des Rencontres de Cambremer. Un délice à consommer… avec modération 😉Retour en images sur les Rencontres de Cambremer 2017, THE festival des AOP/AOCRetour en images sur les Rencontres de Cambremer 2017, THE festival des AOP/AOCRetour en images sur les Rencontres de Cambremer 2017, THE festival des AOP/AOC

Des rencontres qui resteront gravées dans nos mémoires.
Ce que l’on aime chez Plus On Est de Food, c’est rencontrer des gens. Des vrais, des passionnés qui transpirent le terroir, qui vivent leurs troupeaux, qui se battent pour leurs produits, etc. Le Festival de Cambremer est vraiment The Place To Be pour ça. Si tu aimes ton terroir, il faut absolument que tu montes (ou descendes) à Cambremer l’année prochaine pour rencontrer toutes ces personnes.
Tu pourras aussi rencontrer des Chefs du coin. Pendant tout le week-end, des chefs se relaient pour présenter et faire déguster différentes recettes aux visiteurs. Avec Christelle, une consœur blogueuse (Cuisine de tous les jours), nous avons eu la chance de réaliser une recette à huit mains avec les chefs Sébastien Rémy de l’Angle Saint-Laurent à Bayeux et Olivier Barbarin du Château d’Audrieu : un tartare de bœuf AOP Maine-Anjou, Picante de Beira Beixa AOP et sa marmelade d’Oignons de Roscoff au Pommeau de Normandie. Ces deux chefs sont juste géniaux ! Avec eux, c’est fous rires et gourmandise au menu ! On te conseille vraiment d’aller découvrir leur cuisine. Passe-leur le bonjour de notre part si t’y fais un tour !

Nous avons également fait la connaissance de blogueurs des quatre coins de France…et de Belgique ! N’hésite pas à aller rêver et te lécher les babines sur leurs blogs.

Et l’on finit cet article en remerciant chaleureusement Elsa et Michèle de l’Agence Michèle Frêné pour nous avoir fait découvrir tout cela ! A bientôt 🙂

Retour en images sur les Rencontres de Cambremer 2017, THE festival des AOP/AOCRetour en images sur les Rencontres de Cambremer 2017, THE festival des AOP/AOCRetour en images sur les Rencontres de Cambremer 2017, THE festival des AOP/AOCRetour en images sur les Rencontres de Cambremer 2017, THE festival des AOP/AOCRetour en images sur les Rencontres de Cambremer 2017, THE festival des AOP/AOCRetour en images sur les Rencontres de Cambremer 2017, THE festival des AOP/AOCRetour en images sur les Rencontres de Cambremer 2017, THE festival des AOP/AOC



wallpaper-1019588
Compote de pommes & framboises
wallpaper-1019588
La famille sharing cuisine en couverture du magazine Met’ !
wallpaper-1019588
Angel Food Cake à la carotte et au caramel
wallpaper-1019588
Filets de dorade express roulés aux courgettes et aux poires
wallpaper-1019588
La vie c’est un Rubik’s Cube (et je suis nulle en casse-têtes mais on s’en branle)
wallpaper-1019588
Crème pâtissière de Mercotte au companion, thermomix ou autres robots
wallpaper-1019588
Broa de milho | Pain de maïs portugais
wallpaper-1019588
Pois chiches à l'espagnole